Feeds:
Articles
Commentaires

C’est le même élan !

Cette semaine, j’ai lu un tout petit bouquin qui s’intitule « courir, écrire« . Il se dévore en à peine une demi-heure. L’auteur Daniel de Roulet est également un marathonien à ses heures perdues. Pour lui, « courir, écrire, c’est le même élan » même si chacune de ces activités a son propre rythme.

"Courir, écrire",  Zoé Editions, 2000, 44p

« Courir, écrire »,
Zoé Editions, 2000, 44p

3 courses sont abordées dans ce livre, le « Paris-Versailles « , « Le marathon de Berlin » et l’incontournable « marathon de New York ».

Après un petit échauffement sur le parcours du Paris-Versailles, on découvre le marathon de Berlin avec de nombreux détails et rencontres historiques.  L’histoire se poursuit avec la célèbre ligne bleue qui nous guide tout au long des rues de New-York.

Pas toujours facile à lire, notamment pour le premier texte, les deux derniers sur les marathons sont pour ma part plus abordables. A lire très vite dans le sas de départ d’une de ces célèbres courses.

Publicités

C’est la reprise !

Depuis octobre dernier, ce blog n’a plus été alimenté. Ma motivation pour la course à pied a quelque peu été émoussée suite à ma tentative avortée de participation à un premier Trail. Suite à ça, il a fallu que je prenne un peu de recul pour me ressourcer. La chaleur de l’été austral ne m’a pas non plus poussé à courir et pour finir mon fils qui nous réveillait 2 fois par nuit à mis fin à toute forme physique digne de ce nom.

Le temps est passé. J’ai continué de courir 6 à 7 fois par mois pour m’entretenir un peu. Et depuis que mon fils dors normalement, j’ai repris goût à l’entraînement.

J’ai même démarré mon plan d’entraînement sur 12 semaines pour mon prochain marathon qui aura lieu le 30 juin.

Ce blog est donc à nouveau en activité. Bonne lecture.

Nouvelle déception

Pour la deuxième fois au cours de cette année, j’ai été forfait sur une compétition. Autant dire que je n’ai atteint aucun des objectifs que je m’étais fixé cette année.

Pour ce deuxième forfait, je suis tombé malade 24 heures avant le départ de mon premier trail. Je me suis réveillé à 4 heures du matin avec de très forts vertiges, accompagnés de terribles nausées et vomissements. La veille, j’avais un peu mal à mon oreille gauche. Autant dire que seul l’antivertigineux que m’a prescris mon médecin m’a permis de calmer ces symptômes et de me reposer le reste de la journée. Malheureusement je n’étais vraiment pas en état de participer à une course de 63 km. Et c’est la mort dans l’âme que j’ai déclaré forfait.

Il ne manquait rien. Sauf la santé !!

Tout mon équipement était prêt et la veille j’étais allez chercher mon dossard ainsi que la puce électronique. C’est vrai que le stress commençait à monter et que les nuits étaient un peu difficiles mais je n’imaginais pas une seconde ne pas participer à cette grande messe des 20 ans du Grand Raid.

Après l’avoir annoncé sur la page Facebook de mon club, j’ai suivi sur internet le parcours de mes camarades en suivant leurs passages aux différents points de contrôles. Et le samedi après-midi, comme ça allait mieux je suis allez faire un petit tour sur le chemin des Anglais afin de soutenir quelques camarades.

Lire la suite »

Les 20 ans du Grand Raid

A l’occasion des 20 ans du Grand Raid de la Réunion, Alexandre Boutié a réalisé un film documentaire de 52 minutes. Découvrez ci-dessous la bande-annonce.

Vous pouvez l’acquérir sur le site officiel : www.20ansgrandraid-reunion.re

Ne pouvant pas m’entraîner ce week-end j’ai décidé de réaliser ma dernière sortie aujourd’hui. Ayant dans mon programme d’entraînement une dernière sortie de 2 heures avec 600m de dénivelé positif, j’ai donc pris la direction du Stade de La Redoute pour un dernier TEMOR avec comme espoir l’amélioration de mon temps de référence.

Je débute le test au pied des marches du sentier de Notre Dame de la Garde. Et comme la dernière fois, je rate le temps intermédiaire T1. N’ayant pas bien dormi cette nuit, j’ai la sensation de ne pas avoir de bonnes jambes. Je continue à mon allure et j’essaye de relancer dès que j’ai la possibilité de courir.

Temps intermédiaire n°3 du TEMOR

Je prends régulièrement mes temps intermédiaires mais je n’ai pas trop le temps de m’y attarder. Arrivé à mi-chemin, je ne pense pas être en avance sur mon chrono. Je croise quelques coureurs qui descendent et j’essaye de rester concentré sur mon effort. Par contre, cette fois-ci je pense à boire toutes les 10 minutes.

Lire la suite »

TEMOR Colorado

Aujourd’hui, j’ai eu envie d’effectuer une petite sortie et de repérer la fin du parcours de La Mascareignes que je n’ai pas pu terminer samedi dernier.

Par la même occasion, j’ai décidé d’évaluer ma vitesse ascensionnelle dans le cadre d’un TEMOR (Test EMOntagne Régulier).

Pour plus d’explications sur ce sujet, je vous invite à lire le site d’Éric Lacroix : Test de vitesse ascensionnelle: l’exemple du TEMOR

Direction le stade de La Redoute. Le départ de ce test mis en place par Pascal Penot s’effectue sur la première marche du sentier de Notre Dame de la Garde. L’arrivée étant jugée au robinet situé dans le parc du Colorado.

Sentier Notre Dame de la Garde

Après voir démarré mon chrono je m’élance plein d’enthousiasme pour ce test. A ce jour, je n’ai gravi qu’une seule fois ce sentier. Les marches qui mènent à la route de La Montagne sont difficiles à gravir et me rappellent de mauvais souvenirs lors de l’Urban Trail de Saint-Denis.

Arrivé en haut, je cours vers le début du sentier situé sous le pont du Prince Vinh-San. Pendant la montée, je dois noter sur mon chrono les différents temps intermédiaires. Ayant repéré au préalable les photos des différents pointages, j’espère les retrouver facilement. Malheureusement, je rate le premier d’entre-eux. Je progresse tranquillement mais la chaleur est déjà bien présente. Les autres pointages sont plus faciles à repérer et je trouverais finalement les 6 derniers. Pascal ayant bien fait les choses.

Lire la suite »

Reconnaissance de La Mascareignes

Aujourd’hui, j’ai pris le départ d’une reconnaissance partiel de La Mascareignes avec au programme 31km et 1200m D+. Cette reconnaissance s’effectuant sur la deuxième moitié du parcours de l’épreuve.

Le départ a eu lieu Chemin Ratineau à 10h15. Laurent qui débute dans le trail part un peu en avance, afin de ne pas prendre trop de retard. Parti devant je me laisse dépasser par l’ensemble du groupe car n’étant pas très à l’aise en descente, je préfère rester à l’arrière. Au bout de quelques temps, je m’arrête pour prendre une photo de la ville du Port que l’on aperçoit au loin.

Après avoir rejoint le groupe nous profitons d’une longue partie roulante pour courir. Nous dépassons alors Laurent et continuons à notre rythme. Mais ce plaisir de courir prend fin dès que nous entamons la descente vers La Possession.

Lire la suite »